lundi 30 mai 2011

Hausse des royalties versées par HTC à Microsoft de 5 à 7.5$ !


Jusqu'à il y a peu, HTC reversait 5$ à Microsoft par smartphone Android vendu. La cause de cette redevance ? Une plainte pour violation de brevet que Microsoft avait formulée à l'encontre d'HTC. Pour éviter le procès, les deux géants s'étaient mis d'accord en avril 2010 et avaient fixé le prix ci-dessus. 

Une rumeur stipule qu'HTC n'est pas la seule firme produisant des smartphones sous Android à reverser la "Microsoft Taxe" : celle-ci pourrait même être comprise entre 7.5 et 12.5$ pour les autres fabricants. Or, quand on sait qu'environ 70 millions d'androphones ont été vendus en 2010, on imagine bien que cette taxe est très lucrative pour Microsoft : 350 millions de dollars, elle rapporte peut-être plus à Microsoft que ses propres Windows Phones !

Microsoft, jugeant cette taxe insuffisante, a décidé d'augmenter la cotisation due par androphone vendu. HTC a ainsi confirmé l'augmentation des royalties versées à Microsoft, sans pour autant préciser le montant. Toutefois, les experts estiment la hausse à 50%, soit 7.5$ par unité vendue.

Jung Chueh-Sheng, directeur financier d'HTC, a fait remarquer qu'il était commun pour les firmes high-tech de payer des "licencing fees", comprenez des "frais de licence", ajoutant que la marge de la compagnie restait à un niveau satisfaisant de 29-30% durant les quatre derniers trimestres. Toutefois, Citibank Securities a souligné que cette hausse impacterait forcément les profits d'HTC.

Si cette augmentation est bel et bien de 50%, la contribution d'HTC pour l'année 2011 devrait s'élever au minimum à 300 millions de dollars. En effet, au premier trimestre, la firme a écoulé environ 10 millions d'androphones et comme les prévisions estiment qu'HTC vendra de plus en plus de smartphones, on peut facilement estimer qu'HTC en écoulera plus de 40 millions cette année : ainsi, 40*7.5 donnerait 300 millions de dollars pour Microsoft.

Matt.