vendredi 21 octobre 2011

HTC n'est pas dépendant de Microsoft ni de Google !

Cher Wang était l'invitée du Wall Street journal hier après-midi. Son interview était centrée sur  les  innombrables acquisitions d'HTC, mais également sur sa "dépendance" envers les deux géants que sont Microsoft et Google.

Voici le résumé de l'interview :

Les acquisitions d'HTC
Cher Wang confirme ce que Peter Chou avait dit dans l'article :"Peter Chou nous dit tout sur l'avenir d'HTC" à savoir qu'HTC continuera d'acquérir d'autres entreprises. 
"J'aimerais acheter beaucoup plus de petites entreprises, mais souvent le prix monte très haut"

La dépendance d'HTC vis à vis de Microsoft et de Google 
Elle confirme qu'HTC n'exclue pas la création de son propre système d'exploitation si nécessaire. Ceci n'est pas forcément dans la lignée de ce que Peter Chou disait ici...
"Nous avons une équipe très forte pour les OS... et je pense qu'il n'est pas très difficile pour nous d'avoir notre propre système d'exploitation. La chose la plus importante est de savoir comment continuer à collaborer avec nos partenaires" 
(NDLR: Microsoft et Google)

"Google et Microsoft comptent sur HTC pour l'innovation technologique et pour bénéficier d'importantes parts de marché dans le domaine des combinés" 
Difficile pour les deux entreprises de tourner le dos à HTC

Notre conclusion 
Personnellement, je trouve ça très bien qu'HTC souhaite se diversifier en proposant toujours plus de services et de technologies (Beats, S3 Graphics, Dropbox et récemment Inquisitive Minds). J'ai hâte de connaître ses prochaines acquisitions :)

Je suis néanmoins plus sceptique quant à la réalisation d'un OS "made in Taïwan"...Je pense plutôt qu'il s'agit d'une stratégie visant à montrer que les liens entre  HTC et les deux géants (Microsoft et Google) sont des liens d'interdépendance et non de dépendance à sens unique...

Enfin, Cher Wang se dit très confiante quant à sa bataille juridique qui oppose HTC à Apple. Le jugement final sera rendu en décembre, alors croisons les doigts !

Matt.