mardi 13 décembre 2011

Eric Schmidt, Google : "Nous allons aider HTC"


Il y a une semaine tout juste, mardi 6 décembre, Eric Schmidt, le président exécutif de Google, est venu à Paris pour inaugurer le Googleplex, le nouveau siège de Google pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique).

Une French Touch dans les nouveaux bureaux parisiens de Google (Thomas Deron-Google)
A cette occasion, il s'est livré lors de différentes interviews, notamment sur la guerre juridique opposant Apple aux constructeurs Android tels qu'HTC.

Ainsi, lors d'un entretien avec le magazine Le Point, voici ce qu'il a déclaré 
"Je pense qu'ils doivent avoir une sacrée peur. C'est une décision très grave de bloquer un produit (ndlr, Apple veut interdire la vente de produits HTC aux Etats-Unis). Je veux dire, Google ne vient pas là pour stopper Yahoo! On ne fait pas en sorte que Microsoft ne vous soit pas proposé. Vous êtes libres de les utiliser. Bien sûr, nous pensons que nos produits sont meilleurs. Mais vous avez le choix ! On ne cesse de le dire : "Vous avez le choix." Si des produits sont bloqués, vous n'avez pas le choix. Vous devez alors acheter un iPhone. Et que pensez-vous qu'il va se passer sur les prix ? La dernière fois que j'ai regardé cela, leurs prix étaient bien loin de ceux de la concurrence".

Au passage, il n'oublie bien sûr pas de rappeler à ceux qui l'auraient oublié qu'"Android a été fondé avant que l'iPhone n'entre en activité".

Quand le journaliste lui demande s'il viendra en aide à HTC ou Samsung, tous les deux enchevêtrés dans une grande bataille juridique contre Apple, Eric Schmidt n'hésite pas : 
"Oui. Oui, nous allons les aider. Et je leur ai personnellement dit. Nous aidons déjà HTC, car Apple les a attaqués aux États-Unis. Nous allons faire ce qu'il faut pour garder Android ouvert. Je veux être très clair ici. La stratégie d'Apple est de vous empêcher d'avoir le choix. Ce n'est pas bien."

A la veille d'une décision cruciale pour HTC dans le cas qui l'oppose à Apple aux Etats-Unis, de tels propos peuvent être rassurants. Reste à voir comment réagira Google si l'ITC se prononce en défaveur d'HTC demain, mercredi 14 décembre...

Coquelicot.
Source : BusinessMobile