mercredi 21 décembre 2011

Les réactions de Peter Chou (HTC) et Andy Rubin (Android) au verdict de l'ITC

Peter Chou et Andy Rubin

Lundi, nous vous dévoilions le verdict tant attendu de l'ITC dans l'affaire opposant Apple à HTC. A première vue, le verdict semblait sévère pour HTC qui s'est vu interdire l'importation de ses produits aux Etats-Unis : HTC vs Apple : le lobby Apple triomphe... Toutefois, cette sanction ne prendra effet qu'à partir du 19 avril prochain, laissant donc le temps à HTC et Google de trouver une solution de remplacement.

Peter Chou, le CEO d'HTC, et Andy Rubin, le boss d'Android, se sont tous les deux exprimés sur ce qui s'est dit suite à la décision de l'ITC de bannir les produits HTC de la vente aux Etats-Unis.

Chou a ainsi affirmé qu'une telle interdiction n'arrivera pas, étant donné que la technologie incriminée a d'ores et déjà été supprimée. En outre, il a également affirmé que HTC travaillera avec Google pour se protéger des moyens injustes utilisés pour stopper l'innovation : "Cette industrie ne devrait pas permettre à une compagnie d'utiliser son arme puissante pour stopper les autres innovations et tout prendre... ce n'est pas juste."

Rubin, quant à lui, s'est dit rassuré de voir que la violation ne touchait "que" l'interface utilisateur plutôt qu'une technologie plus importante d'Android. Il a ainsi déclaré : 
"La majorité de ces brevets (dans la plainte d'Apple contre HTC) a été revendiquée contre le système d'exploitation en lui-même, mais en réalité dans ce cas, ce qui était permis... est une caractéristique interface utilisateur d'une application, pas le système d'exploitation lui-même, c'est pourquoi je suis très optimiste quant à mon désir d'obtenir la paix des brevets sur toute la plateforme."

Coquelicot.

Source : Eurodroid